Sandrine Bonnet, chorégraphe, danseuse et intervenante danse
Biographie

Parallèlement à des études scientifiques, elle se forme en danse contemporaine auprès de Pierre Doussaint, Carolyn Carlson, Sophie Lessard,…et crée sa première pièce en 1996.
Dès 1995 Sandrine Bonnet collabore en tant qu’interprète pour des compagnies contemporaines :
Cie Richard Mouradian, Cie Marie Lenfant, Cie Les Odes Bleues, Faizal Zeghoudi, Cie Nadine Hernu, Groupe Trema, Sophie Daviet. Elle est interprète pour la Cie PM - Philippe Ménard (ROCK) et la Cie OFF (Wild Side Story) et dans «La Rose», projet danse et théâtre mis en scène par Chantal Peninon.

Elle crée la Cie Le Chiendent en 2001 avec Mathieu Sanchez, vidéaste, et développe depuis un travail de création chorégraphique tout public et jeune public en relation étroite à d’autres médias (vidéo-graphie, arts visuels, musique vivante) : Le trou - 2001, Porosite - 2003, méson Pi - 2004, le Giro-Phare - 2006, Météore - 2007.
Pour le Jeune Public : Fantaisies Boréales - 2009, Orées - 2012, Vanakkam.Bonjour (2014), Intiya (2017)
Créations pour des habitants : Le Bal des Présents (2017), D’Ici-là (2019)

De 2003 à 2007, l’abbaye de Maubuisson (CG Val d’Oise - 95), lui confie le développement de projets d’action artistique et de création en direction des amateurs autour de la transdisciplinarité corps & images. Engagée depuis en tant que chorégraphe-intervenante auprès des publics jeune et adulte par la sensibilisation à la création, elle poursuit la transmission de la danse, l’accompagnement de projets chorégraphiques vers les publics scolaires, amateurs et professionnels (Education Nationale, FOL 45, Danse au Coeur - Chartres, CCN
d’Orléans, ADDM-Finistère, CG 28, EFER Achères, théâtre de L’étoile du nord Paris 18è, …).
En collaboration avec la Direction de la coopération internationale de la Région Centre, elle poursuit un projet franco-indien Vanakkam.Bonjour et intervient en Saxe-Anhalt (Allemagne) en tant que chorégraphe pour l’échange franco-allemand avec le CERCIL (Orléans) sur la mémoire des Justes.
En 2017, Sandrine Bonnet met en scène, chorégraphie et coordonne le projet de création participative Le Bal des Présents en direction des habitants du Nord-Loiret, soutenu par la Région Centre Val-de-Loire.
Elle s’engage en 2018 auprès de personnes handicapées sur le projet Connexion(s) mettant en relation au travers de la danse des écoles et institutions du Nord-Loiret.
De 2010 à 2018, elle coordonne le lieu de résidences artistique L’Antre-Loup (Pithiviers-le-Vieil) qui organise son troisième festival atypique “Sur les Bords#3...des nuages” en septembre 2013 dans le hameau avec 80 artistes, un parcours Josef Nadj en 2014 en collaboration avec le CCN d’Orléans, Mémoires des Corps de Philippe Ménard en 2015, et Le Bal des Présents de la Cie Le Chiendent en 2017.

Depuis 2020, elle se consacre en parallèle au Festival Les Chiendents à Plechatel (35).